• J’ECRIS CETTE LETTRE

     

    J’ECRIS CETTE LETTRE

     

    Je ne sais par quoi commencer

    Puisque rien n’est fini

    J’écris cette lettre aux temps passée,

    Les jours heureux, les jours de pluie,

    Alors ma plume se déplace

    En dessinant mes souvenirs

    Il y’en a tant, je manque de place,

    J’écris cette lettre à mes souvenirs

     

    Je me revois jeune et naïve

    Au moment de mon innocence

    Beaucoup plus curieuse qu’attentive

    A espérer de tous mes sens

    A la recherche de mes passions

    Des premières peines, des premières joies

    A la rencontre des frissons

    C’est une lettre à mes premières fois

     

    J’ai emprunté tellement de routes

    Celles qui ne mènent jamais nulle part

    Celles qui ne font pas place aux doutes

    J’écris cette lettre à mes départs

    J’ai voyagé de toute mon âme

    Prenant des forces à chaque détour

    Pour rentrer avec plus de flamme

    J’écris cette lettre à mes retours

     

    Et puisque rien ne vaut les gens

    J’écris cette lettre à mes rencontres

    On n’est pas riche que d’argent, j’ai des amis

    Je m’en rends compte

    A tous ceux qui m’ont fait grandir

    Tous ces regards épanouissants

    Ceux qui sont là… et puis les autres

    J’ »cris cette lettre à mes absents

     

    Comment décrire cette tendresse

    Au fond de moi

    Comment partager cette chaleur

    Qui me provoque tant d’émoi

    Car bien qu’il y ai eu des épreuves

    Je déborde de reconnaissance

    Même si parfois les soucis pleuvent

    J’écris cette lettre à ma chance

     

    Et si ma plume parlait d’avenir

    Car il n’est pas l’heure de se taire

    Je n’ai pas fini d’en finir

    Pour moi souvent tout reste à faire

    J’écris cette lettre à mon présent

    J’ai les deux pieds sur mon chemin

    Et je regarde droit devant

    J’écris cette lettre au lendemain

     

     

    Je sais comment finir cette lettre

    Puisqu’elle ne fait que débuter

    Je vais trouver d’autres histoires

    D’autres espoirs à rencontrer

    J’écris cette lettre à la vie

    Comme un remerciement

    J’écris cette lettre à mes envies…

    Comme un commencement

     

    GRAND CORPS MALADE / FLAVIEN COMPAGNON

     

    J’ECRIS CETTE LETTRE

     

     

    « LA RONDE DES MOTS »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Septembre à 22:36

    Coucou ma douce Mumu .

    Jolie cette lettre ,  j'adore le son de la voix de Grand corps malade .

    J’espère que tu vas très bien ainsi que ta tite pitchounette .

    Prends bien soin de toi et de ta pépette  .

    Gros bisous tendresse . 

    Des câlins à ta puce .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :